Zoom sur l’épargne salariale : fonctionnement et avantages

Avant de placer son argent dans un compte épargne, il faut connaître les avantages et les inconvénients de l’offre. Pour le cas d’une épargne salariale, il y a différents produits proposés par les établissements de crédit comme le PEI, le PEE, le PERCOI et le PERCO. Quels sont leurs fonctionnements et quel produit semble le plus avantageux pour investir ?

Quelques explications sur l’épargne salariale ?

L’épargne salariale est une appellation qui désigne les types de produits financiers mis à la disposition des employés afin de leur donner une chance d’acquérir un bien sous forme d’obligations, d’actions ou de placements financiers, auprès de l’entreprise. Le fait de participer à ce genre d’investissement profite d’une fiscalité attractive pour le salarié et l’employeur.

L’épargne salariale permet en effet de disposer d’un complément de revenu à l’égard des salariés. Cela dépend par contre de la performance financière de l’entreprise émettrice. Pour d’autres, cela peut être un facteur de motivation, car les salariés constituent une force de vente des activités de l’entreprise. Sans leurs efforts, il n’y aura pas de bénéfices. Ce qui émet ces produits doit déterminer quels types d’offres ils vont proposer tels qu’un PEE (Plan d’Epargne Entreprise), un PEI (Plan d’Epargne Interentreprises), un PERCO (Plan d’Epargne Retraite Collectif) et le PERCOI (Plan d’Epargne Retraite Collectif Inter-entreprise). Il y a aussi les types d’investissements les plus classiques comme les participations aux actions et obligations.

Le Plan d’épargne salariale ou PES

Le PES est un compte ouvert aux salariés de l’entreprise. Son ouverture permet de subvenir aux besoins du souscripteur qui souhaitent mettre de l’argent de côté après une durée déterminée. L’investissement concerne par exemple l’achat d’une maison, d’une voiture ou bien pour concrétiser une nouvelle affaire afin de préparer sa retraite.

Le principe consiste à verser des sommes régulières à hauteur de 25% du montant maximal de son salaire annuel. Le salarié a le choix entre des investissements plus importants avec un niveau de risque élevé ou bien de simples placements ayant moins de risques. Dans le cas où l’employeur est généreux, il peut anticiper les sommes à payer en versant un abondement annuel, mais pas plus de 300%. Dans ce cas, le produit devient intéressant et bénéfique pour l’employé.

L’autre avantage attrayant de ces dispositifs est l’abattement fiscal qu’il procure. En revanche, les deux parties doivent régler les charges sociales correspondantes.

Le PEE ou Plan d’Epargne Entreprise

La mise en place d’un tel dispositif de placement est activée suivant un accord tripartite entre le salarié, l’établissement financier et l’employeur. L’avantage de ce produit est que l’employeur peut abonder les versements en 3 fois, soit pas plus de 80% du plafonnement autorisé, dans le cas où le titre de placement appartient à l’entreprise. Les placements émis restent bloqués pendant 5 ans sauf en cas de force majeure où le souscripteur ne sera plus en mesure de terminer le processus dans le cas d’un décès, d’une séparation conjugale, d’un surendettement, de la faillite de l’entreprise ou bien dans une situation d’handicap physique.

Le PERCO ou Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif

Le PERCO est un placement à long terme. Il est activé suivant un accord collectif entre l’employeur et les salariés, afin d’anticiper leur retraite. Les placements investis par le salarié sont bloqués jusqu’à la date de sa retraite. L’avantage de ce placement est la possibilité par l’employeur d’abonder les versements par 3 fois et ne dépassant pas les 16% du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS). À la fin du contrat, le salarié peut encaisser les biens sous forme de rentes ou de capital.