Qu’est-ce qu’un SCPI et comment bien investir ?

Investir dans l’immobilier reste un moyen sûr pour bénéficier d’un revenu complémentaire régulier. Il existe plusieurs méthodes qui permettent de constituer un patrimoine immobilier tel que la SCPI. Cette dernière propose d’ailleurs d’innombrables avantages pour l’investisseur. Mais que savoir réellement sur la SCPI ?

Qu’est-ce que la SCPI ?

La SCPI ou Société Civile de placement immobilier consiste à contribuer financièrement dans l’achat d’un bien immobilier. Concrètement, l’épargnant allouera son économie pour acquérir une part d’un parc immobilier. Par exemple, un particulier souhaite acquérir un bien qui coûte 200 000 euros alors qu’il ne possède que 50 000 euros, il ne sera donc pas en mesure d’acquérir l’immeuble en question. Grâce au placement, plusieurs investisseurs vont se joindre à l’opération en apportant chacun une partie du budget. Pour ce faire, il est nécessaire d’investir dans une société spécialisée dans l’immobilier.

Le mode de fonctionnement de la SCPI ?

La société s’occupera de tous les aspects liés à la gestion du patrimoine. Il se chargera entre autres de trouver des locataires ou le recrutement du personnel. Ainsi, la solution permet de limiter le risque de tomber sur de mauvais payeurs. Les loyers constituent la principale source de revenus des investisseurs. En effet, ils sont distribués en fonction du prorata des sommes investies par chacun des actionnaires. À noter que les loyers perçus doivent d’abord être déduits des charges d’exploitation. Il est possible de citer les taxes, les assurances ou encore les frais de rénovation.

Les différents types de SCPI ?

Un particulier peut investir dans plusieurs types de SCPI. Tout dépendra en grande partie de sa préférence. Cependant, il doit trouver une société qui applique la stratégie. Il existe le SCPI rendement qui permet de placer son argent dans nombreuses catégories de bien immobilier. Il peut par exemple s’engager à la fois dans des bureaux, commerces ou entrepôt. L’opération est appelée SCPI diversifiée. À cet effet, il recevra une somme conséquente provenant de chacun des biens appartenant à la société. Il peut également mettre son argent sur un seul bien immobilier ou sur un secteur d’activité spécifique. Exemple, la santé. Les SCPI régionaux permettent quant à eux d’investir dans plusieurs biens sur une zone géographique reconnue pour son dynamisme.

Les autres types de SCPI ?

Le particulier peut également effectuer un placement immobilier dit SCPI de plus-value. L’opération implique l’achat d’un bien en vue d’une revente après quelques années. L’avantage est que l’investisseur pourra profiter d’une forte progression de son capital. Cependant, il faudrait un bien qui puisse jouir d’une forte potentielle de revalorisation dans le futur. Le cas se présente lorsqu’un projet d’urbanisme est en cours dans une ville. La dernière méthode d’investissement s’appelle le SCPI fiscal. Il permettra de profiter de plusieurs avantages fiscaux. Toutefois, l’investisseur ne doit pas retirer sa part de loyer dans la société jusqu’à la dissolution de la SCPI. En pratique, il permettra de mettre son argent dans un bien à rénover.

Comment faire pour investir dans le SCPI ?

L’acquisition des parts peut se faire grâce à divers modes de paiement. Un épargnant peut acheter sa part au comptant. Il sera ainsi épargné contre les fortes fiscalités. L’achat à crédit aide également l’acquéreur à constituer un patrimoine en profitant d’un effet de levier. Pour cela, il devra contacter une banque qui l’aidera à financer l’opération. L’assurance vie est aussi une option envisageable. L’avantage est de pouvoir profiter d’une fiscalité favorable. Et enfin, vous pouvez acheter votre part grâce à un démembrement à la suite d’une succession.