Casinos en ligne : Polémique sur la taxe britannique

Récemment, le gouvernement britannique a mis en vigueur une nouvelle taxe de 15% sur les profits générés par les jeux d’argent en ligne. Cette taxation a fait bondir les premiers acteurs concernés, à savoir les établissements de casino en ligne. Ces derniers sont nombreux à s’être installés en Angleterre pour profiter d’une fiscalité attrayante. Parmi eux, on peut citer Ladbrokers ou William Hill qui font partie des leaders de leur marché.

Ils ont donc réuni tous leurs efforts pour mener une véritable lutte contre le gouvernement britannique. Actuellement, cette affaire est devenue un litige qui implique désormais la Cour de justice de l’Union Européenne. C’est elle qui devra en effet arbitrer le litige entre le HP Revenues & Customs (l’organisme de collecte de la nouvelle taxe) et la Gibraltar Betting and Gaming Association qui représente les sociétés de jeux d’argent en ligne installées sur le territoire britannique.

La Cour européenne sera donc chargée de décider de la légitimité de cette taxe que l’état anglais encaisse d’ailleurs depuis déjà plusieurs mois. Si le nouvel impôt est jugé illégitime, le gouvernement se verra obligé de rembourser l’ensemble des taxes qu’il aura collectées jusqu’à aujourd’hui.

L’affaire étant en plein débat, il faudra attendre un certain temps avant de connaître la décision finale de la cour européenne. Les casinos en ligne basés en Angleterre attendent donc avec impatience le fin mot de cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>